Influence du processus d’évaluation AEQES sur les démarches qualité dans l’enseignement supérieur

La volonté des pays européens de garantir la qualité de l’enseignement supérieur a été renouvelée. Cette volonté a fait l’objet de déclarations et d’engagements – notamment au niveau européen – tant de la part du monde académique que des politiciens de tous bords. Elle s’est notamment incarnée en Belgique francophone dans la création d’une Agence pour l’évaluation de la qualité de l’enseignement supérieur (AEQES).

Le terme « qualité » utilisé de façon commune et indécise s’est spécifié en prenant de l’ampleur dans le discours et dans les dispositifs de l’enseignement supérieur. Subséquemment et depuis quelques années, la notion de qualité dans le sens développé dans l’industrie au 20e siècle a rencontré le monde de l’enseignement supérieur. Cette rencontre est une tendance forte qu’il convient de considérer avec nuance et discernement.

L’analyse de cette rencontre est intéressante à plus d’un titre. Il s’agit d’une énième rencontre entre deux mondes qui coexistent, se nourrissent et qui pourtant ont une posture de fascination l’un vis-à-vis de l’autre. Pour l’enseignement supérieur bousculé par des sollicitations nouvelles, il y a lieu de se positionner vis-à-vis de l’extérieur et, peut-être, surtout vis-à-vis d’elle-même.

Ce travail s’attache au point de rencontre obligatoire entre ces deux mondes : le processus d’évaluation de la qualité mené par l’AEQES. Cette évaluation étant obligatoire et similaire pour tous les établissements d’enseignement supérieur, elle permet d’observer l’appropriation de la qualité par les établissements, mais aussi de rendre compte d’une qualité préexistante ou différente.

Télécharger Influence du processus d’évaluation AEQES sur les démarches qualité dans l’enseignement supérieur au format PDF (370 Ko).

Continue reading

Critique de la qualité appliquée à la solidarité internationale

Dans un précédent article intitulé Qualité : différence et similitudes, j’évoquais l’intérêt du secteur de la solidarité internationale pour les systèmes de management de la qualité. Acodev, la fédération des associations de coopération au développement, a pris en juin 2011 la décision de promouvoir et d’aider ses membres dans leur démarche qualité et en particulier grâce au modèle EFQM. J’ai écrit en juin 2011 pour les Échos du COTA, trimestriel de l’ASBL COTA, un article où je critique la qualité appliquée à la solidarité internationale.

Ma critique se veut plus générale et pas seulement tournée vers ce secteur; je reprends d’ailleurs des commentaires assez classiques et d’autres moins habituels. Il s’agit de mettre en garde contre les marchands du temple et contre l’enthousiasme pour des solutions très séduisantes, mais pas exemptes des travers.

Téléchargez Critique de la qualité appliquée à la solidarité internationale au format PDF (162 Ko)

N.B. Cet article est sous licence Creative Commons.

Qualité : différences et similitudes

Les systèmes de management de la qualité s’étendent largement par delà le secteur de l’industrie. La coopération au développement et la solidarité internationale au sens large portent une attention renouvelée sur les systèmes de management de la qualité. Dans le cadre des Échos du COTA, trimestriel de l’ASBL COTA, j’ai écrit en juin 2011 un article qui explique ce qu’est la qualité, mais surtout je tente de la démystifier en pointant les différences et les similitudes qui existent avec les pratiques et méthodes communes dans le secteur de la solidarité internationale.

Téléchargez La qualité: différences et similitudes au format PDF (175 Ko)

N.B. Cet article est sous licence Creative Commons.